Image default
Informatique et Internet

Quelle leçon à tirer du développement des centres d’appel sur le territoire africain ?

Le continent africain assiste à un développement sans précédent du marché des centres d’appel. Le phénomène prend surtout de l’ampleur en Afrique de l’Ouest et au Maghreb. Dans l’Océan Indien, Madagascar sort vainqueur avec ses nombreux call center. Ce secteur serait à l’origine de milliers d’emplois sur la Grande île.

Comment se porte le secteur du call center à Madagascar ?

L’avènement des call center a généré un impact positif sur l’économie du pays. Les recettes tirées directement de ces centres spécifiques représentent 75% du PIB de Madagascar. En 2016, la Grande île dénombrait une vingtaine d’entreprises de ce genre. Courant 2020, les call seraient à l’origine de 100 000 emplois sur l’île.

Les centres d’appel à Madagascar sont réputés pour la qualité de leurs prestations. Pour atteindre cet objectif, ils font tout pour faire bénéficier aux agents des meilleures conditions de travail. Cette information est relayée sur le site https://www.bpoaction-madagascar.com/call-center-madagascar. A côté d’un cadre de travail agréable, les call à Madagascar proposent généralement des salaires attractifs. Cela explique pourquoi ce secteur attire davantage les jeunes malgaches.

Actuellement, le marché des call center semble d’ailleurs se porter très bien à Madagascar. Les entreprises de ce genre fleurissent sur l’île. Pour soutenir cette cadence, l’Etat fait profiter aux investisseurs dans les calls des avantages économiques et fiscaux. La création d’un call center sur la Grande île fait en effet baisser les charges de 50%.

Et pour le reste de l’Afrique ?

Les call center sont devenus un phénomène à part entière sur le continent africain. Plusieurs centres d’appel se sont installés au Côte d’Ivoire et en Algérie. Au Sénégal, ce secteur a permis la création de plus de 1 200 emplois. Ce pays accueille actuellement une douzaine de call centers ciblant le marché européen. La Tunisie se revendique aussi depuis longtemps comme l’eldorado des centres d’appel en Afrique.

 

Pourtant, c’est le Maroc qui détient la palme dans ce domaine. Le pays tire profit de son emplacement stratégique par rapport au Vieux continent. Cela explique pourquoi il est le pays qui compte le plus de call centers en Afrique depuis 2000. Le dernier recensement fait état de 70 000 jeunes travaillant dans ce secteur dans le pays.

 

A côté de Madagascar, doté d’un sérieux potentiel, l’île Maurice tente également de percer dans le domaine. Là bas, le phénomène ne se développe pas autant que sur la Grande île. Malgré cela, l’île Maurice sait marquer son empreinte sur le marché des calls. Recouvrement de créance, accueil téléphonique et télémarketing figurent parmi les prestations proposés sur l’île.

Quelle leçon tirer de l’essor des «Call center » en Afrique ?

Le continent africain a dévoilé son côté dynamique en permettant l’épanouissement de ce secteur. Madagascar en est un exemple parfait de ce côté. Il y a d’abord les efforts fournis par l’Etat pour instaurer un environnement favorable pour les Call center. De leur côté, les centres d’appel ne cessent de revisiter leurs offres dans un souci de qualité.

 

Une attention particulière est également apportée au niveau des tarifs. Les donneurs d’ordres profitent d’une meilleure flexibilité pour les coûts des opérations. Toujours sur la Grande île, les frais varient en fonction du volume des tâches à exécuter. Cela permet aux clients de bénéficier d’un tarif avantageux pour les gros volumes. Par ailleurs, ils peuvent choisir de s’engager à court ou à long termes pour les projets confiés aux Call à Madagascar.

Related posts

Petites entreprises, pourquoi créer son site internet ?

Irene

Augmenter la visibilité de son entreprise : comment utiliser les réseaux sociaux ?

Tamby

Pourquoi faire appel à une agence web pour votre activité ?

Irene