Image default
Sante et Beaute

4 étapes pour faire de ses peurs un tremplin

Lorsque nous souffrons de peurs irrationnelles ou de phobies, nous sommes souvent tentés de nous réfugier dans le déni car nous pouvons avoir peur… de la peur ! Les émotions générées par celles-ci sont alors refoulées. Reconnaître la nature de ses peurs et leur présence en nous est donc la première étape fondamentale pour toute évolution.

Soyez bienveillant avec vous-même.

Nous sommes tous confrontés à la peur, chacun à sa manière. Cela fait partie de notre nature humaine. Il n’y a donc aucune raison de s’en sentir diminué et encore moins ridicule. Demandez-vous plutôt quelles sont les pires choses qui pourraient vous arriver et comment y répondre. En explorant les scénarios catastrophe de votre imaginaire, vous vous rendrez probablement compte que les vrais risques sont bien moindres que ce que vous imaginiez. Et en y répondant, même fictivement, par des plans concrets, vous prendrez conscience de votre pouvoir et de votre habilité à faire face aux situations même les plus angoissantes.

Précisez par écrit ce que vous ressentez quand la peur se manifeste.

Cela vous aidera à en comprendre la nature et les effets. La technique de Bruce Lee, qui consistait ensuite à brûler les papiers sur lesquels il consignait ses peurs, comme pour en conjurer le sort et reprendre le pouvoir de sa vie.

Définissez un plan d’action pour développer votre courage.

Au moyen de petits challenges, fixez-vous les étapes d’un conditionnement progressif selon l’auteur de “Libérez votre cerveau”. Si vous souffrez de vertige par exemple, un défi excitant pourrait être de vous attaquer au premier mètre d’un mur d’escalade, en rajoutant à chaque étape quelques dizaines de centimètres supplémentaires. La clé pour surmonter ses peurs est de s’entraîner assidûment. Progressivement, en commençant par des petites peurs qui ne peuvent pas vraiment vous heurter. A la façon d’un entraînement de musculation aux haltères, on commence avec des poids légers en augmentant graduellement la difficulté. Ces processus prennent du temps mais il faut penser sur le long terme. »

Misez donc sur les petits pas et l’effet cumulé.

Commencez par ce premier pas qui vous semble à votre portée et par lequel vous aurez un maximum de chances de réussir. – Imaginez les avantages que vous pourriez obtenir si vous parveniez à dépasser vos peurs. De quels résultats pourriez-vous vous réjouir ? Qu’est-ce que ça pourrait apporter à d’autres ? Que ressentez-vous en vous quand vous y penser ? De quoi vous vous priveriez si vous ne tentiez pas ces petits pas ? Cela renforcera votre motivation.

 

Anticipez : visualisez l’action audacieuse que vous aimeriez accomplir et la façon dont vous aller procéder. En visualisant les difficultés que vous pourriez rencontrer, les manière d’y remédier et en adaptant votre respiration de façon à définir sereinement les réponses que vous pouvez apporter face aux challenges et vous y projeter, vous serez mieux armé pour franchir les différentes étapes vers votre objectif.

Related posts

Qu’est-ce que le bruxisme et comment y remédier ?

Tamby

Santé et beauté : Comment vaincre le mal de dos ?

Irene

Comment garantir l’efficacité de complément alimentaire ?

Clarisse