Image default
Vegan / Bio

Enfants et alimentation végétalienne crue : y a-t-il des risques ?

18 septembre 2015

Changer soi-même d’alimentation, en tant qu’adulte c’est une chose. Cela n’est censé regarder que vous et si c’est votre choix personnel, cela ne devrait pas vous poser de problème de conscience.

Maintenant « imposer » cette alimentation à ses enfants peut être source de questionnements, voire même de culpabilité. Déjà qu’avec une alimentation classique, un parent aura tendance à se demander sans cesse s’il fait bien les choses pour ses enfants, imaginez avec tous les messages alarmants que l’on peut entendre sur l’alimentation végétarienne/végétalienne !!! Voilà pourquoi, j’ai pensé que l’avis d’une spécialiste reconnue aux États-Unis, ayant elle-même élevé ses enfants avec cette alimentation pouvait être d’un grand réconfort pour les parents qui s’inquiéteraient.

Auteur, conférencière, thérapeute et consultante en alimentation vivante, Karen Ranzi, a énormément voyagé dans le but d’éduquer son audience sur les bénéfices d’un mode de vie végétalien crudivore et sur l’affection parentale.

Également conseillère experte en santé, elle propose régulièrement des articles sur des sujets très variés sur la santé et le bien-être et organise également des évènements pour d’autres personnalités/leaders du monde de la santé et de la nutrition, à travers son réseau de soutien sur l’alimentation vivante dans le New Jersey. Elle a été interviewée de nombreuses fois à la télévision et à la radio sur l’alimentation végétalienne crudivore et sur la façon d’élever un enfant dans un mode de vie végétarien/végétalien crudivore.

En plus, de son travail dans la nutrition, Karen a une maitrise en pathologie du langage de l’Université de New York et est orthophoniste travaillant avec des enfants de tous âges depuis plus de 30 ans. Elle s’est spécialisée dans la thérapie des enfants autistes ces onze dernières années.

Il y a 18 ans, Karen a pu soigner son fils qui souffrait d’asthme, d’infections chroniques des oreilles et de multiples allergies et elle-même, de problèmes digestifs et de peau, en faisant des changements alimentaires et de mode de vie. Par ses conseils, ses expériences personnelles de changement de vie et son sincère désir de partager son message, Karen a pu guider des centaines de personnes vers une excellente santé :

Beaucoup de parents ont peur de partager leur mode d’alimentation avec leurs enfants parce qu’ils pensent qu’ils pourraient avoir des carences en protéines et qu’ils pourraient avoir des difficultés relationnelles avec leurs camarades. J’ai parlé avec des adultes qui suivent une alimentation majoritairement crue ou complètement crue mais n’ont pas envisagé de le proposer à leurs enfants. Ces parents pensent que le fait que leurs enfants mangent des aliments frais, non transformés, purs, non-irradiés auraient des effets physiques contraires et certainement leur nuiraient psychologiquement. Serait-il alors davantage recommandé de nourrir ses enfants avec des aliments nutritivement déficients, indigestes, cuits, d’origine animale pour leur éviter de se sentir comme des parias ?

Certains articles sont réservés à nos abonnés, celui-ci en fait partie.
Si vous êtes abonné assurez-vous d’être connecté à votre compte et cliquez ci-dessous sur « Suite ».

Autres articles

Le chemin d’un papy précurseur du cru : de la maladie à la santé, sa bataille contre la boulimie, son programme de guérison et sa renaissance

Irene

Smoothie vert comme un radis

Irene

Granola cru végétalien anti-diabète, anti-candida, anti-cancer et anti-âge

Irene

Glace cerise chocolat, crue vegan

Irene

Une journée de préparation d’un athlète végétalien crudivore

Irene

Carrés de nougat oriental

Irene

Mousse crue et vegan au citron

Irene

Performances sportives et végétalisme : le problème des protéines

Irene

Herbe de blé et autres pousses : tableau de rendement

Irene