Image default
Maison et Jardin

Quand le jardinage est déductible des impôts

Effectivement, vous avez la possibilité d’obtenir un crédit d’impôt pour vos travaux de jardinage. Cependant, c’est une offre qui n’est pas donnée à tout le monde. Il est octroyé sous certaines conditions. Pour en savoir davantage sur cette démarche, nous vous donnons rendez-vous pour la suite de l’article.

Globalité de l’offre de jardinage déductible d’impôt

Le crédit d’impôt jardin est une offre attribuée sous réserve. Il y a donc des conditions à suivre pour pouvoir en bénéficier. Le montant de celui-ci est variableen fonction de la demande effectuée par le contribuable. À savoir que ce type de crédit est accordé aux particuliers qui font appel à un organisme ou un salarié pour réaliser leurs travaux de jardinage.

Les travaux de jardinage en question couvrent les entretiens courants qui sont effectués au niveau du jardin ou du potager. En d’autres termes, il s’agit de tâche occasionnelle qui ne demande pas réellement une qualification spécifique. La cueillette de fruit, de légume, le débroussaillage et la taille des arbustes et des haies en font partie. Cet avantage fiscal est limité à un plafond annuel maximum de 5000 euros.

Les gros travaux comme la conception de parc paysager, les terrassements, les prestations forestières et agricoles ne sont pas concernés par cette démarche. Toutes les parties externes qui ne sont pas privatives, mais partagées ne sont pas également concernées par cette offre.

Les conditions pour être éligible à l’offre

Pour bénéficier d’un crédit d’impôt lié au jardinage, il faut répondre à certains critères. La première chose est le fait d’avoir son domicile en France.

Ensuite, il est impératif que le salarié ou l’organisme embauché pour la réalisation des travaux soient éligibles au crédit d’impôt. Celui-ci peut réaliser les travaux au niveau d’une résidence principale ou secondaire, l’un ou l’autre sont éligibles aux travaux de crédit impôt pour jardinage.

D’autres cas de figure peuvent aussi vous permettre de bénéficier de ce crédit d’impôt. C’est le cas pour l’embauche d’une personne qui va garder les enfants ou réaliser des travaux de bricolage basiques. L’embauche d’une personne pour les travaux ménagers ou pour l’entretien de la maison peut vous permettre d’obtenir cet aide.

Les modes de paiement concernés

Pour obtenir cet avantage fiscal, il y a des modes de paiement à respecter. Celui-ci doit se faire par chèque, par virement, par carte de paiement, par titre interbancaire ou universel ou par CESU (Chèque emploi service universel).

Dans le cas où vous réalisez un acompte pour la réalisation de la prestation, vous perdez vos droits de crédit. Seul un paiement intégral permet de bénéficier de cet avantage fiscal.

Pour les pièces justificatives

Tout contribuable souhaitant obtenir un crédit impôt pour ses travaux de jardinage doit présenter un justificatif. Celui-ci va servir à démontrer les valeurs exactes de la prestation effectuée par le salarié qui a réalisé les travaux dans son jardin.

Il est nécessaire de pouvoir donner un justificatif délivré par l’organisme agréé ou par l’URSSAF. Il est également important de conserver les bulletins de paie et le contrat de travail du prestataire dans un délai minimum de 3 ans à compter du moment où l’impôt a été réglé.

Related posts

Système de chauffage et isolation, les points à tenir en compte pour le confort de sa maison

Irene

Comment trouver le bon plombier, les étapes à suivre ?

Irene

Les différents types de serrure de portes

Tamby