Image default
Immobilier

Tout savoir sur la défiscalisation immobilière

Notez cet article

En tant que secteur contribuant au développement économique, l’immobilier est parfois soumis à un taux d’imposition élevé, ce qui décourage certaines personnes. La défiscalisation a été imaginée pour promouvoir l’activité des investisseurs.

En quoi consiste la défiscalisation immobilière ?

En optant pour un achat défiscalisé destiné à la location, un investisseur peut prétendre à une réduction d’impôt sur une durée déterminée, qu’il s’agisse d’un bien neuf ou ancien. Le concept a été mis en place pour répondre au manque de logement en tenant compte de la réalité sociale et du cadre économique. La réduction d’impôt constitue une excellente opportunité pour les contribuables qui souhaitent investir dans l’immobilier, en particulier ceux ont des revenus modestes. En effet, elle incite les gens à investir sans s’exposer à des risques financiers majeurs.

En France, les grands projets immobiliers modifient les plans d’urbanisme, avec des infrastructures de plus en plus sollicitées. Les grandes villes font face à une démographie croissante, et les besoins se font sentir de toutes parts, avec des demandes qui dépassent souvent les offres. La défiscalisation est un levier important pour le secteur immobilier car il constitue une opportunité pour ceux qui souhaitent investir. Il s’agit d’un bon moyen pour améliorer sa situation financière, car ces dernières années, mettre son argent dans un bien destiné à la location est devenu une excellente option.

Les dispositifs de défiscalisation immobilière existants

Pour pouvoir profiter des avantages d’un achat défiscalisé, un propriétaire doit déclarer les revenus locatifs qu’il perçoit chaque année sous deux régimes distincts : le régime micro financier et le régime réel. Le premier concerne les revenus annuels inférieurs à 15 000 euros. Le deuxième, qui est aussi adopté si le propriétaire profite déjà d’une autre défiscalisation, est appliqué pour les sommes dépassant les 15 000 euros.

Parmi les nombreux dispositifs de défiscalisation en vigueur figure la loi Girardin qui concerne l’outre-mer. La réduction d’impôt, qui s’étale sur cinq ans, peut varier entre 25 et 64%. Il y a aussi le dispositif Pinel qui offre la possibilité d’une réduction d’impôt sur le revenu allant de 12 à 32% si le propriétaire s’engage à louer son bien en tant que résidence principale pour au moins six ans. Cette loi est aussi exclusivement destinée aux investissements locatifs. Les logements doivent avoir une bonne performance énergétique et être situés dans certaines zones.

La loi Malraux s’applique surtout aux bâtiments historiques anciens, restaurés et mis en location pour au moins ans. Le propriétaire est autorisé à déduire de ses revenus globaux le déficit foncier lié aux travaux de restauration. La réduction peut atteindre 30%, mais n’est applicable que durant l’année de réalisation des travaux.

Related posts

Trouvez un bon locataire pour ses maisons

Clarisse

Tout ce qu’il faut savoir sur la défiscalisation

Clarisse

Service babysitting contre chambre paris : quel cadre juridique ?

Angelique