Image default
Commerce et Economie

La Tunisie, terre d’accueil des centres d’appels… pourquoi ?

La Tunisie, terre d’accueil des centres d’appels… pourquoi ?

Quand on parle de centres d’appels en Afrique, le Maroc est le pays qui vient le plus souvent à l’esprit. Mais, le royaume chérifien n’est pas le seul pays qui dispose d’arguments pour l’hébergement de centre d’appel sur le continent africain. C’est aussi le cas de la Tunisie qui est de plus en prisée par les compagnies occidentales soucieuses de réduire les coûts en délocalisant leurs centres d’appels.

La Tunisie, terre d’accueil des centres d’appel francophones

La Tunisie est surtout réputée pour abriter de nombreux centres d’appel d’expression française. Beaucoup de petites et moyennes entreprises de l’hexagone n’hésitent plus à décentraliser leur force de vente et backoffice dans ce petit pays. Elles n’entendent ainsi profiter des nombreux avantages offerts sur place tant en ce qui concerne la qualification de la main-d’œuvre que son excellent rapport qualité/prix.

On retrouve pêle-mêle des SSII, des sociétés spécialisées dans la commercialisation du vin, des entreprises de BTP ou encore des agences de voyages. Toutes recourent aux services d’un centre d’appel francophone en Tunisie, ou en créent un sur-place qui soit entièrement dédié à leurs intérêts.

Les centres d’appels qui opèrent depuis le territoire tunisien offrent un très bon rapport qualité/prix

Il ne faut pas chercher bien loin la raison pour laquelle les entreprises françaises et plus généralement les sociétés européennes se ruent vers la Tunisie pour y installer leurs centres d’appel. Cela leur garantit de réaliser de substantielles économies tout en préservant la qualité de leurs services. De plus, les autorités tunisiennes mettent tout en œuvre pour la pérennisation de ce business model. Il est de fait très aisé de créer un centre d’appel en Tunisie. En seulement 48 heures, une petite structure remarquable par sa flexibilité peut être mise en place. À cela, il faut ajouter les lois offshore très généreuses dont peuvent profiter les créateurs de telles structures qui sont par ailleurs exemptés d’impôts sur une période de cinq ans.

Related posts

Le travail d’entrepreneur, c’est quoi ?

Clarisse

Comment bien gérer vos dépenses lors d’un voyage d’affaires ?

Claude

Machines de construction d’occasion… mais innovantes!

Sacha Petrof