Image default
Maison et Jardin

Serruriers en France : un secteur très prometteur !

Depuis quelques années, le secteur de la serrurerie en France n’a cessé d’évolué, et aujourd’hui, il est en pleine expansion. En effet, les serruriers sont des ouvriers très sollicités qui sont disponibles à toute heure dans la journée. Et s’il y a un secteur en plein développement en France, c’est bien la serrurerie. Autant pour la réparation d’une porte cassée, d’une serrure bloquée que d’un problème  de sécurité suite à un cambriolage, serrurier 75 est toujours accessible et disponible. Ce métier constitue un palier pour la vie quotidienne puisqu’il va de la sécurité et de la sérénité des habitants. De l’installation à la réparation, le travail d’un serrurier mérite une grande valorisation aussi bien de la part des clients que de l’Etat. En ce qui concerne l’avenir, le métier de serrurier est un secteur très prometteur qui est en recrutement permanent.

Le marché de la serrurerie en France

A la base, les serruriers ont été considérés comme des artisans de la métallerie puisqu’ils travaillent dans la fabrication et la conception des systèmes de fermeture. Or, la serrurerie est un métier qui se situe entre deux secteurs dont la sécurité et les travaux de réparation. On peut alors penser qu’il s’agit surtout d’un métier qui s’oriente vers l’installation et le dépannage en matière de serrure et de porte d’entrée, que de fabrication et de conception de système.

Le marché de la serrurerie est un secteur très concurrentiel, et pour cause, le serrurier peut se spécialiser dans de nombreux domaines. Réparation de travaux délicats ou d’autres tâches plus importantes, un serrurier 75 peut parfaitement accomplir sans difficulté. Et puisqu’il s’agit d’un secteur qui est relatif à la domotique, les serruriers peuvent aussi intervenir dans ce domaine en l’associant à un système de sécurité classique. Pour dire que la serrurerie est un domaine qui se voit progressivement développer pour un secteur plus moderne, donc un secteur concurrentiel. D’autant que comme les entreprises de domotique, les serruriers peuvent aussi concevoir des systèmes plus performants et plus avancés à partir des modèles classiques. Les chiffres montrent que le marché de la serrurerie a généré près de 8,7 milliards d’euros pour 17 550 entreprises en France. Ce qui signifie que trouver un serrurier dans le pays, que ce soit à Lyon, Nantes, Marseille ou Paris est devenu plus facile. Serrurier 75 est un exemple parmi tant d’autres dans le 75.

Une concurrence rude

Le marché de la serrurerie, également appelé le marché du contrôle d’accès est dirigé par 5 leaders dans toute la France. Ces grands noms sont notamment des Français, des Allemands, des Japonais et des Suédois. Il s’agit d’un marché qui ne représente que des petites entreprises de trois salariés au maximum, mais c’est aussi un secteur en pleine expansion. Et avec l’avenue du marché de la domotique, la serrurerie a connu une grande concurrence, quoique ces deux secteurs soient plus ou moins en relation. En effet, il est possible d’associer les systèmes domotiques aux systèmes de sécurité de la serrurerie pour optimiser davantage la sécurité des utilisateurs. Et les entreprises de serrurerie comme celui du serrurier dans le 75 peuvent aussi mettre en œuvre des verrous intelligents et connectés, comme les produits domotiques. Alors, si la concurrence a lieu, on peut dire que c’est un challenge entre deux grands secteurs. Mais si une entreprise de serrurerie n’est pas en mesure de proposer des produits innovants et plus avancés, on peut alors spéculer qu’elle sera en difficulté dans les années à venir.

Des difficultés au niveau du marché

Bien que le métier de la serrurerie soit en plein développement, les avancées technologiques ont aussi des conséquences sur le marché. Depuis l’évolution de la technologie, les offres sont plus importantes que les demandes, ce qui génère un chiffre d’affaires moindre. Et même si le nombre des serruriers augmente d’année en année, les services ne sont toujours pas en mesure de répondre à tous les besoins des clients. Paradoxalement, la même évolution technologique permet de mieux répondre aux besoins des utilisateurs, au-delà de la compétence des serruriers.

Ce phénomène d’offre plus forte que la demande s’explique par un manque évident de recrutement que de postulant. Le manque de formation peut aboutir  à un manque d’artisans compétents et fiables, et sans ces ouvriers, les entreprises ralentissent les propositions en CDI. Ainsi, les recrutés peuvent être victimes d’abandon de poste à la fin d’une alternance ou d’un CDD. Pour y remédier, les entreprises de serrurier recommandent une formation plus approfondie et plus sévère, avec un temps bien réparti entre pratique et théorie.

Une formation difficile

Le président de l’UNA Serrurerie-Métallerie en France a mis en avant le problème de la formation dans le secteur lors de son intervention pendant les journées de construction l’année dernière. Des propos qui ont de quoi faire réfléchir les concernés, notamment les entreprises, les formateurs et les étudiants dans le domaine de la serrurerie. Entre autres, ce président a relaté que les bénéficiaires ne sont pas formés pour le même travail, mais le sont selon les besoins propres de l’entreprise. Ainsi, on peut, d’ores et déjà, spéculer que si la formation en matière de serrurerie n’évolue pas, le marché risque de prendre en fouet. Ce qui doit alerter les formateurs puisque leur avenir dépend également du marché.

Une contradiction qui se fait sentir

La France est aujourd’hui plongée dans un déséquilibre. L’offre ne cesse de grandir, mais elle est surtout axée sur la modernité et les nouvelles technologies. Un artisan qualifié comme serrurier 75 pourrait parfaitement accomplir toutes les tâches sollicitées, mais ce sont surtout les petites entreprises qui seront frappées par ce changement de cap. Et pour cause, elles ne sont pas encore en mesure de proposer ce type de prestations.

Cela a causé une nette division entre les micro-entrepreneurs et les entreprises. En effet, ces premiers ne sont spécialisés que dans un domaine bien précis en serrurerie. Ainsi, ils évitent les travaux de grande envergure pour ne s’attaquer qu’aux petits. Ce qui leur permet de gagner plus de temps pour effectuer plus de travaux. Un futur qui fait réfléchir les entreprises actuelles.

 

Related posts

Faire appel à des professionnels pour des travaux de rénovation

Irene

Comment bien choisir son serrurier en cas d’urgence

Journal

Méthodes pour bien isoler une toiture

Clarisse