Image default
Maison et Jardin

Comment bien isoler sa maison ?

Si vous souhaitez augmenter votre confort thermique tout en réduisant vos consommations énergétiques, vous devez penser à bien isoler votre maison. En effet, c’est le meilleur moyen d’empêcher les déperditions de chaleur et aussi de diminuer le gaspillage d’énergie de vos appareils.

Pour votre information, si votre maison est mal isolée, 30% de la chaleur s’échappe par vos combles et par votre toiture, 25% sort par vos murs, environ 15% fuit par vos vitres et par vos fenêtres et  environ 10% part par vos sols. Ainsi donc, tous les éléments de votre habitation doivent être concernés par ce projet d’isolation thermique.

1 – Isoler les combles et le toit

En ce qui concerne tout d’abord l’isolation des combles et du toit, la meilleure alternative est d’opter pour un système de gestion de la vapeur d’eau et de l’étanchéité à l’air. Ensuite, vous devez sélectionner un dispositif qui dispose d’un système de ventilation afin de limiter les effets de la condensation et aussi afin de veiller sur la santé des occupants et sur l’état de la maison.

Ici, il convient de préciser qu’une offre très intéressante a été proposée par le gouvernement français dernièrement et ce n’est autre que l’isolation 1 euro. Avec celle-ci, vous pouvez isoler vos combles à moindre coût tout en rendant vos combles habitables et surtout tout en préservant l’environnement.

2 – Isoler les murs et les cloisons

Pour parler maintenant de l’isolation des murs, vous pouvez choisir entre deux techniques : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. La plupart des propriétaires privilégient l’isolation par l’intérieur car c’est une option très facile à mettre en place et aussi très efficace.

En fait, il existe trois possibilités : soit vous coller directement un double isolant sur vos murs, soit vous y fixez des tasseaux, soit enfin vous effectuez une isolation par insufflation dans votre cloison.

En revanche, si vous préférez faire une isolation des murs par l’extérieur, il vous est recommandé de demander les services d’un professionnel car cette technique requiert normalement des modifications importantes de structures, voire même un rehaussement de la toiture.

Et pour bénéficier de meilleurs résultats, vous devez utiliser de bons matériaux et isoler vos façades Nord en priorité. Sachez également que les façades Ouest sont les plus exposées à la pluie, donc vous devez envisager une protection supplémentaire contre l’humidité pour celles-ci.

3 – Isoler les portes et les fenêtres

Le point suivant concerne l’isolation des ouvertures, c’est-à-dire l’isolation des portes et des fenêtres. Il faut noter que cette démarche ne permet pas uniquement de limiter les déperditions de chaleur mais aussi de lutter contre les nuisances sonores.

Pour ce faire, vous pouvez procéder à un calfeutrage avec des joints. Mais si cela ne vous convient pas, vous pouvez opter pour une solution plus onéreuse comme le survitrage, le double vitrage ou le doublage plastique.

Une fenêtre à double vitrage est une fenêtre qui est composé en général d’une vitre à deux lames de verre. Entre ces lames est placée une lame de gaz rare ou une lame d’air qui mesure entre 12 et 16 mm et qui constitue l’isolant thermique et phonique naturel du vitrage.

Parmi les différents types de double vitrage qui sont proposés actuellement sur le marché, vous pouvez retrouver : le double vitrage standard, le double vitrage faiblement émissif, le double vitrage à isolation acoustique renforcée, le double vitrage anti-réfléchissant, le double vitrage retardateur d’effraction et le double vitrage chauffant.

4- Isoler les sols

Pour terminer, le dernier élément à isoler est le plancher. Ici encore, vous pouvez choisir entre plusieurs techniques, dont : l’isolation horizontale entre dalle et terre-plein, l’isolation des planchers sur terre-plein, l’isolation des planchers sur vide sanitaire, l’isolation des planchers en contact avec l’extérieur, l’isolation par projection en sous-face de plancher et l’isolation d’un plancher en bois.

Pour être précis, vous devez choisir votre technique d’isolation de planchers en fonction de la constitution de votre plancher et aussi en fonction de la nature des liaisons entre le plancher et les parois verticales adjacentes. Puis, si votre technique est efficace, elle peut compléter l’isolation des murs tout en évitant les remontées d’humidité du vide sanitaire et la sensation de sol froid.

En bref, l’isolation des sols peut améliorer le confort de votre maison mais vous devez quand même penser à le terminer avec des travaux de ventilation pour ne pas priver votre maison de sa ventilation naturelle.

Related posts

Les avantages d’une maison domotique

Christophe

Les nouvelles tendances de serrure disponible

Tamby

Les différents types de serrure de portes

Tamby