Image default
Emploi et Enseignement

Nos conseils pour postuler efficacement à l’étranger

Bon nombre de personnes rêvent de travailler à l’étranger. Or, cela commence dès le début par l’élaboration d’un CV et d’une lettre de motivation. Cependant, il est nécessaire de bien faire puisqu’il s’agit ici de le réaliser dans une autre langue, en anglais par exemple. Une tâche difficile, mais pas impossible à réaliser. Dans ce cas, laissez-nous vous guider pour que votre rêve devienne une réalité.

Faire la différence entre son CV français et son CV étranger

Si l’on souhaite postuler dans un pays anglophone, il y a quelques points à tenir en compte. Tout d’abord, en anglais, il y a le mot « resume ». Il ne s’agit pas du CV français que l’on connaît. En France, un CV doit faire une liste détaillée de sa carrière, ses réalisations et ses études. Il ne change pas très souvent pour les différents postes. Or, le « resume » est un document plus court, pas plus d’une page. Il ne comportera que les compétences et les réalisations pour un poste en particulier. Il s’agit tout simplement d’un aperçu de l’identité du candidat et de ce qu’il peut apporter à l’entreprise. Si vous n’avez pas encore eu la chance de réaliser ce document, il est nécessaire de faire traduire un CV pour disposer des informations nécessaires que l’on peut ajouter dans le « resume ». Pour chaque pays, la candidature est différente.

Personnaliser sa candidature selon le cas

Peu importe le pays de son choix, il est toujours important de personnaliser sa candidature. Cela démontrera sa capacité à s’intégrer dans n’importe quel environnement de vie et n’importe où. Pour ce faire, le candidat ne doit prendre que les parties les plus marquantes et les plus pertinentes pour se présenter au sein d’une entreprise quelconque à l’étranger. Pour attirer l’attention des recruteurs, mieux vaut apporter quelques modifications et réorganisations quant à la rédaction. Cela permettra d’attirer plus l’attention sur soi.

Se conformer à certaines règles comme avec les photos

Dans les pays anglophones tels que le Canada, les USA, l’Australie et le Royaume-Uni, ajouter une photo à sa candidature est à bannir. Les photos y sont interdites en raison d’ordre juridique selon que les recruteurs ne veulent pas être accusés de discrimination si une personne se voit rejetée après sa candidature. Si on souhaite donc être recruté, il est nécessaire de suivre les règles. Cependant, il est toujours conseillé de faire des recherches sur le sujet pour ne pas se tromper. Autrement, il est toujours possible de marquer l’URL de son profil sur les réseaux sociaux à l’en-tête du CV pour que le recruteur puisse voir sa photo.

En plus de ces points, de nombreux autres points compliqués doivent être pris en compte. Cependant, ils sont nombreux et il sera difficile pour nous de tous les étaler dans ce post. Toutefois, il est toujours nécessaire d’insister sur les essentiels parmi eux. Par exemple sur l’utilisation et la réalisation du CV à travers le monde. Le choix de la langue est aussi indispensable pour que les recruteurs du pays de destination puissent comprendre ce que contient son CV. Autrement, il est toujours faisable de demander de l’aide à une personne native du pays en question.

Related posts

L’importance de la collaboration entre entreprises et agents commerciaux

Angelique

À quoi consiste le métier de couvreur ?

Tamby

Pourquoi partir en classe découverte ?

Clarisse