Image default
Emploi et Enseignement

Découvrir le métier d’un couvreur tuilier

Exercer le travail de couvreur tuilier, c’est se spécialiser dans la pose des tuiles. Comme tous les professionnels de la couverture, il maîtrise les tâches de base, telles que la conception, ainsi que le développement des lucarnes, des cheminées, des gouttières, des chéneaux, des faîtages etc. Son rôle est de s’assurer que la toiture en tuile qu’il a placée est complètement étanche, résistante et durable. Pouvant manier d’une manière parfaite la tuile, il peut sans la moindre difficulté, travailler dans le cadre d’une construction neuve de maison ou sur un chantier en rénovation.

Les rôles d’un couvreur tuilier

Un couvreur tuilier comme https://www.couvreur-charpentier-77.fr/ qui se trouve dans le 77 propose des services de réparation, de pose, de rénovation, d’entretien ainsi que de nettoyage du matériau de couverture. Il a également la capacité de réaliser des travaux d’étanchéité des toitures en tuiles et de poser des isolants de toit.

Avant d’entamer sa mission, le professionnel se chargera de vérifier au préalable l’emplacement des supports. Dans l’ensemble, celui-ci est appelé à effectuer l’installation du revêtement en tuile. Concrètement, il assiste le projet de ses clients et s’évertue à les conseiller, si cela est nécessaire. En réalité, on peut dire qu’il a des variétés de fonctions. Effectivement, il dessine et développe les accessoires de couverture et d’étanchéité par exemple les arêtes faîtières, gouttières,  etc. Il est aussi dans l’obligation de déposer tout ou une partie de la toiture et de remplacer les chevrons. En plus, il pose les matériaux d’isolation, les fermetures menuisées en toiture, les chéneaux,  et  les éléments de couverture. En outre il peut déterminer l’emplacement des liteaux, des tasseaux et des voliges, découper les tuiles, monter les structures porteuses par exemple les échafaudages, les étaiements, les plateformes etc. En addition, il peut tailler, calibrer la pierre de couverture et la poser en toiture sur une voûte par calage avec du remblai. Étant donné que dans ce secteur, l’esprit d’équipe est considéré comme un point fort, il est convié à coordonner l’activité d’une équipe. Dans l’apport d’aide vis à vis des maitres de l’ouvrage, il peut établir un devis.

Les conditions de travail d’un couvreur tuilier

L’activité de ce travail s’exerce sur des chantiers au sein d’une entreprise du bâtiment ou d’entreprises artisanales. Toutefois elle peut impliquer des déplacements et un éloignement du domicile durant plusieurs jours. Il doit être précisé que le port d’équipements de protection (chaussures de sécurité, gants, casque de chantier, harnais) est absolument exigé. La raison pour laquelle ces précautions ont été prises est que ce métier est exécuté en très grande hauteur.

Quelle que soit sa spécialité, il est toujours exposé à des risques. En dépit des travaux qui se font en hauteur, ils font souvent  face à des situations dangereuses, comme les chutes ou les glissades. En occurrence, ils sont confrontés aux changements de climat. Bien que lors de la réalisation, ils sont tenus de respecter à la lettre les règles de sécurité mise en vigueur, tout en s’efforçant de donner le meilleur de soi-même. Il doit toujours s’apprêter à accomplir ses tâches et s’attendre à intervenir que ce soit sous un ciel venteux, sous la pluie, ou sous un temps à forte chaleur .Néanmoins, peu importe l’envergure de l’intervention et des difficultés qu’il est amené à rencontrer, il s’engage à satisfaire les besoins  des clients et à réaliser des travaux qui sont conformes aux normes établies. Cependant soyez tranquille, il a été formé préalablement pour pouvoir éviter les aléas du travail.

Related posts

Comment trouver un emploi de chauffeur de maître et chauffeur de direction ?

administrateur

Pourquoi partir en classe découverte ?

Clarisse

Quel est le programme du BTS en comptabilité et gestion ?

Claude