Image default
Vegan / Bio

Faire une cervelle de canut végétale !

Les amoureux de la gastronomie lyonnaise connaissent bien cette célèbre spécialité fromagère qui n’a rien à voir avec un plat anthropophage comme son nom pourrait le laisser entendre….
« Canuts » est le nom qui avait été attribué aux ouvriers de la soie de la ville de Lyon et vous pouvez trouver ici une petite explication sur l’origine de cette curieuse appellation pour une préparation laitière.

La recette varie selon les goûts de celui qui la prépare. Certains y mettront du vinaigre, d’autres non, un mélange d’herbes qui inclut du cerfeuil, de la ciboulette, d’autres non (la recette originelle semble, elle, ne contenir que du persil), etc…

Dans celle que je vous propose, il n’est pas même question de produit animal… exit le lait et le fromage de vache. Et pourtant je vous assure que vous pourrez vous en régaler autant qu’avec l’original !

Voici donc la recette végétale, pour 2 portions (selon l’appétit évidemment et l’utilisation que vous en ferez) :

  • 125 gr environ de fromage d’amandes, que vous aurez égoutté de façon à obtenir une consistance de fromage blanc en faisselle (Voir la photo ci-dessous)
  • 25 gr environ de crème de cajou*
  • 1/2 échalote finement hachée
  • 1 gousse d’ail écrasée au presse-ail
  • 1 c. à soupe d’huile (de votre choix… j’ai choisi l’huile d’olive)
  • Facultatif : 1 c. à soupe de vinaigre ou de citron (selon l’acidité du fromage d’amandes)
  • Un peu de sel si vous le souhaitez
  • 1 c. à soupe de persil, finement hachée
  • 1 c. à café de cerfeuil finement haché (facultatif)
  • 1 c. à café de ciboulette finement hachée

* que vous ferez avec 1/2 tasse de noix de cajou. Vous les mettrez dans le bol d’un mixeur et les recouvrirez d’eau (au moins 1 cm au-dessus de leur niveau) et mixerez l’ensemble jusqu’à obtenir une belle crème lisse, un peu comme comme une crème fraîche épaisse. Éventuellement rajoutez un peu d’eau.

Fromage d’amandes avant l’ajout de crème de cajou

Mélangez le fromage blanc avec la crème de cajou. Ajoutez tous les autres ingrédients… et vous aurez votre « cervelle de canut » version végétale !

Il vous reste à la consommer à votre guise :

  • en apéritif ou en entrée avec des crackers ;
  • sur des crêpes crues en complétant éventuellement la garniture avec des légumes râpés, des germes, de la salade… ;
  • sur des rondelles de concombre, de courgette, de tomates, de chou-rave…
  • tartinée sur des feuilles de nori ou des feuilles de salade, pour en faire des « burritos » ou des roulés de votre cru
  • etc…

Autres articles

Des plats crus, vegan, pour PÂQUES | Veg an’bio

Irene

Vin chaud de betterave : 4ème recette de notre calendrier de l’Avent :

Irene

Herbe de blé et autres pousses : tableau de rendement

Irene

Comment consolider ses os avec une alimentation végétalienne crue

Irene

Les protéines végétales dont vous avez besoin si vous pratiquez une activité sportive

Irene

Le chemin d’un papy précurseur du cru : de la maladie à la santé, sa bataille contre la boulimie, son programme de guérison et sa renaissance

Irene

Crème à la vanille crue et vegan … à multiples usages !

Irene

5 astuces utiles pour faire du jus

Irene

Performances sportives et végétalisme : le problème des protéines

Irene