Image default
Vegan / Bio

Glace crue coco-avocat

Rate this post

9 août 2016

Si vous vous lancez dans la préparation de cette recette de crème glacée, vous pourrez constater que, bien que 100% végétale et crue, elle est est particulièrement onctueuse. Cela dit ce n’est pas très étonnant quand on voit les ingrédients, qui vous sembleront d’ailleurs peut-être un peu inhabituels mais qui n’en donnent pas moins une délicieuse gourmandise à la jolie couleur pistache.

Vous pourrez la conserver dans un bac au congélateur pour en faire ensuite de jolies boules ou en faire des esquimaux pour une dégustation plus aisée. Les enfants apprécieront cette glace verte surtout si vous lui donnez le doux nom de glace de Shrek ou quelque chose comme ça ! Je vous laisse faire travailler votre imagination.

  • 3 gros avocats (total environ 1 kg) – chair  : environ 3 tasses
  • 2 c. à soupe de jus de citron vert frais (je suppose que le citron jaune pourrait faire l’affaire)
  • 2 c. à soupe de beurre de coco
  • 1 tasse 1/2 d’eau
  • 1 c. à soupe de lécithine de tournesol*
  • 1/3 de tasse de xylitol (ou stevia… ou autre sucrant)

* que je n’arrive pas à trouver en France (si quelqu’un a un tuyau ?) et qu’il est donc possible de remplacer par de la lécithine de soja à condition que celle-ci soit sans OGM et Bio.

Mettre les morceaux de chair d’avocat dans le blender. Ajouter le beurre de coco, l’eau, le sucrant, la lécithine et le jus de citron et mixer jusqu’à consistance crémeuse.

Mettre ce mélange dans une sorbetière (ou un moule à glace, pour esquimaux par exemple) en suivant les instructions du fabricant. Mettre dans le freezer pour une glace plus ferme.

Si vous n’avez pas de sorbetière, vous pouvez servir la préparation comme une mousse.

Si vous la congelez, vous aurez aussi une glace mais elle sera un peu moins « mousseuse » qu’avec une sorbetière.

Recette du Dr Ritamarie Loscalzo

Variante : si vous aimez ça, vous pouvez ajouter 1 à 2 c.à soupe d’éclats de cacao cru à la glace juste après mixage.

NOTE : Attention il vaut mieux consommer cette « douceur » avec parcimonie : beaucoup de matières grasses. Et même si elles sont d’excellente qualité tous les systèmes digestifs ne les assimilent pas forcément très bien.
Autrement dit, un petit plaisir à se faire de temps à autre seulement… mais c’est à chacun de voir sa tolérance !

Autres articles

Falafels crus végétaliens – recette pour diabétique

Irene

Crème d’asperges vertes (crue et vegan)

Irene

Cookies crus glacés à la carotte et aux épices douces

Irene

Le chemin d’un papy précurseur du cru : de la maladie à la santé, sa bataille contre la boulimie, son programme de guérison et sa renaissance

Irene

Cookies crus à la mangue

Irene

Une soupe rose, ça vous tente ?

Irene

Concombres à la crème sans crème et sans soja

Irene

Vin chaud de betterave : 4ème recette de notre calendrier de l’Avent :

Irene

Des plats crus, vegan, pour PÂQUES | Veg an’bio

Irene