Image default
Non classé

Plaisirs chocolatés : plus c’est bio, plus c’est bon ?

Le chocolat est un plaisir gourmand dont la plupart d’entre nous ne se lasseraient jamais. La période de Pâques étant terminée, le constat reste toujours le même. Comme chaque année, la consommation a atteint son pic durant cette période. Les ventes ont décuplé car tout le monde se fait plaisir. Et le coup de cœur des consommateurs cette fois-ci sont les plaisirs chocolatés bio. On a donc enquêté sur la plus-value ces produits.

Le chocolat en chiffre dans l’hexagone

Pâques et Noël sont les deux périodes à laquelle on consomme le plus de chocolat. En effet, et comme à peu près chaque année, la consommation générale de l’hexagone affiche un chiffre de 15 000 tonnes de chocolat écoulé seulement en période de Pâques. Et à Noël, pas moins de 32 000 tonnes sont consommés chaque année, une consommation doublée donc par rapport à la consommation de Pâques. Et la consommation française de ce plaisir gourmand est d’environ 400 000 tonnes par an, un chiffre bien grand faisant du pays parmi les plus grands consommateurs au monde.

Et d’après les experts, ce chiffre va s’étoffer davantage grâce à l’offre de plus en plus pléthorique, valorisant surtout les produits « bio ». Les statistiques estiment que 9 chocolats sur dix sont achetés dans les grandes surfaces, en particulier les hypermarchés où sont effectués 58% des achats. Les autres points de vente sont néanmoins plébiscités pour la découverte de nouveauté de produits chocolatés. En effet, bien que des produits bios soient commercialisés en grande surface, les magasins spécialisés proposent plus de catalogues au grand plaisir des amateurs de cette gourmandise. D’autant plus que les clients deviennent de plus en plus exigeants en termes de qualité de produit, ces derniers commencent alors à se tourner davantage vers les spécialistes du chocolat. C’est d’ailleurs le cas de la capitale où les consommateurs se tournent vers les magasins spécialisés. Il existe plusieurs chocolatiers à Paris vers qui les amateurs de plaisirs chocolatés peuvent se tourner pour découvrir de nouveaux produits. Les boulangeries et les artisans spécialisés en chocolat sont d’ailleurs les meilleures adresses pour découvrir des produits bios pour remplir son panier.

« En petite quantité mais de bonne qualité »

Comme nous venons de le dire, l’achat de chocolat en grande surface représente plus de la moitié du chocolat consommé dans l’hexagone. Et là encore, seules les marques les plus connues sont les plus plébiscités. Ces fabricants incontournables innovent toujours en proposant des produits bios qui font l’unanimité auprès des consommateurs. Seulement, on connaît tous la différence entre les produits bios et ceux qui ne le sont pas dans de nombreux points. Donc, contraintes financières obligent, la plupart des ménages choisissent alors des produits avec le moins d’additif possible proposés par ces fabricants en fonction de leur pouvoir d’achat. Ce constat s’est surtout fait remarqué durant la dernière période de pâques en région parisienne. La plupart des ménages se tournent vers du chocolat bio, plus particulièrement vers les sculptures chocolatées liées à la festivité mais en de petites quantités. Bien que les grands noms du chocolat industriels proposent ce genre de produit, les consommateurs parisiens chercheront surtout la qualité malgré la qualification « bio » de ces chocolats en grande surface. De ce fait, on a constaté une légère hausse des achats effectués auprès des chocolatiers Paris dans lesquels il est plus facile de trouver des produits bio et régionaux bien meilleurs que ceux dans les grands commerces. Cette nouvelle mode de consommation a surtout des raisons économiques en plus des raisons liées à la santé. En acheter moins c’est être sûr de tout pouvoir consommé. Certes, le chocolat industriel est abordable et la plupart des ménages peuvent s’en procurer facilement. Mais en raison de la banalité du goût, la plupart des gens veulent s’essayer à des produits plus naturels et de meilleure qualité. Et paradoxalement, bien que le chocolat acheté à l’occasion des fêtes soit de petites quantités, cela ne réduit pas moins la consommation globale de ce produit tant adulé.

Moins d’ingrédients : le secret des chocolatiers

Le chocolat bio est donc au désormais au-devant de la scène et devient la source de convoitise de nombreux gourmands. Mais cette préférence pour le bio fait-il du produit concerné de meilleure qualité ? Pour le savoir, il reste préférable de s’attarder sur l’étiquette du produit choisi d’après une auteure experte en chocolaterie. Une liste d’ingrédients qui soit courte détermine un bon chocolat d’après les spécialistes. A la base, il faut qu’un produit soit constitué de pâte de cacao, de beurre de cacao, peu de sucre et du lait si le chocolat en dispose. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il reste préférable de se tourner vers les artisans en chocolat pour effectuer l’achat d’un produit bio qui dispose le moins d’additif possible. D’ailleurs, plusieurs chocolatier Paris en font leur argument de vente. Se tourner vers ces distributeurs constitue donc une garantie quant au côté « bio » du produit.

La guerre contre les additifs

Si le mode de consommation du chocolat change, c’est également en grande partie à cause des additifs utilisés pour les produits commerciaux. La présence d’acides gras comme l’huile de palme ou l’huile de karité commence à inquiéter de plus en plus de consommateurs. Or, les experts en chocolat savent bien que le cacao peut contenir lui-même sa propre matière grasse quand il est plus concentré en cacao et qu’il n’est pas utile de rajouter ces additifs. En bref, les produits avec un pourcentage de cacao élevé sont les meilleurs. Et à Paris comme dans le reste de la France, se tourner vers les chocolatiers Paris permet plus de choix en ce qui concerne les chocolats avec un taux de cacao plus élevé en provenance de différents pays dans le monde.

Des prix plus élevés

Nous l’avons mentionné un peu plus haut, les produits bio ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Certains ménages ne peuvent d’ailleurs que profiter de chocolat bio uniquement lorsque ces derniers sont en promotion. Cependant, malgré une différence notable de quelques euros, de chocolat bio en vaut significativement la peine. Et quitte à acheter des produits chocolatés, mieux vaut se tourner vers ceux qui sont artisanaux qui sont bien meilleurs. Pas de doute là-dessous, du chocolat fabriqué par un chocolatier Paris et de loin meilleur que ceux fabriqués par un industriel. Donc, n’est-il pas mieux d’acheter en petite quantité mais de bonne qualité plutôt que l’inverse ?

 

 

Related posts

Comment déboucher facilement un siphon de douche ?

Fanny

Notre intervention dans le travail d’usinage dans cette ville

Irene

Finance : situation critique pour les habitants de Mayenne

Claude